This page is a translated version of the page Parker and the translation is 100% complete.
Other languages:
English • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎português do Brasil

En 1922 la Parker Pipe Co Limited fut créée par Alfred Dunhill pour finir et commercialiser ce que Dunhill appelait ses "ratés" ou ce que les collectionneurs ont commencé à appeler des "seconds choix". Auparavant, Dunhill commercialisait ses propres "ratés" souvent désignés par un grand X par dessus le marquage Dunhill habituel ou "Damaged Price" avec le prix réduit gravé "en dur" sur la pipe.

Canadienne lisse Crosscut (Grain croisé) avec l'aimable autorisation de SmokingPipes.com
Billard sablée avec l'aimable autorisation de SmokingPipes.com

Bien que le calendrier et la nature exacte des premières relations demeurent un brin mystérieuses, Parker était destiné à fusionner éventuellement avec Harcastle lorsqu'en 1935 Dunhill ouvrit une nouvelle usine de pipes à côté d'Hardcastle et acheta 49% des parts de la société en 1936. En 1946,Dunhill fit l'acquisition des parts restantes de Hardcastle, mais la création de Parker-Hardcastle Limited n'eut lieu qu'en 1967.

On voit de façon évidente via les registres de marquages Dunhill que Parker et Dunhill étaient liés étroitement au niveau de la fabrication dans les années 50, pourtant c'était bien davantage que quelques défauts mineurs qui distinguaient les deux marques. De nombreuses Dunhill "failings" (ratées) qui auraient été déclassées après l'étape de tournage de la tête montraient des défauts inacceptables. C'étaient avant les étapes d'étuvage, de traitement à l'huile, de découpe, du travail du tuyau et des finitions. En d'autres termes, très peu de Parker seraient soumises aux mêmes soins et aux mêmes processus rigoureux que les pipes destinées à devenir des Dunhill. Seules celles qui malgré tout avaient suivi tout le processus de finition avant de devenir des "failings" jouissaient des caractères principaux d'une Dunhill, et c'était le cas de très peu de Parker.

Estate Parker Select, courtesy, Smokingpipes.com

Après guerre, et particulièrement après le milieu des années 50, les différences entre Parker et Dunhill devinrent encore plus évidentes, et avec la fusion de Parker et Hardcastle Pipe Ltd en 1967, la pipe Parker devait désormais être considérée comme un produit indépendant. On ne trouve nulle trace de Parker jamais commercialisée par Dunhill, pas plus dans ses catalogues de vente que dans ses magasins.

Les Parker ont connu le succès sur le marché US des années 30 aux années 50, où on les perdit de vue, alors qu'elles continuaient d'être populaires au Royaume-Uni. Elles furent réintroduites sur le marché US en 1991, et sont vendues également en Europe.

John Loring déclare dans "The Dunhill Briar Pipe - 'the patent years and after'", que bien qu'il ait vu plusieurs Parkers d'avant-guerre et quelques autres des années 50 qui semblaient être des Dunhill "ratées" au cours du processus de finition, leur bruyère avait également une provenance autre que celle des Dunhill. Loring ne voit pas le moyen de distinguer la provenance des bruyères selon qu'on distingue les pipes Hardcastle, Parker ou Parker-Hardcastle. Et à part quelques Parker des années 50 et d'avant, et quelques ODA, il ne faut pas s'attendre à trouver de réelle production Dunhill dans ces gammes. Même si cela était, ce serait douteux que nous puissions jamais en être certain.

Dating

Avant la Seconde Guerre Mondiale, le marquage PARKER'S était utilisé. Toutefois quelques pipes au moins furent marquées sans le possessif dès 1936.

Comme les Dunhill, les pipes Parker sont marquées d'un code date, mais différent de celui des Dunhill. Le code date Parker suit toujours le MADE IN LONDON marqué au dessus du ENGLAND. La première année (en 1923) les pipes n'avaient pas de code date. A partir de 1924 il s'incrémenta successivement de 1 à 19. (1924 à 1942).

Nous n'avons aucune indication de l'existence d'un code date durant les années de guerre. Parker n'était pas un fabricant de pipe homologué par le gouvernement, à la différence de Dunhill et Hardcastle. Durant les années de guerre Parker fabriqua la pipe "wunup", faite de terre à pipe et de bakélite.

Grâce à Jason Lynn, nous avons désormais ci-dessous les photos d'une pipe Parker avec un code 19, (1942) indication qu'il y a eu peut-être quelques pipes de bruyère fabriquées durant les années de guerre. Il semble que cette pipe ait eu un tuyau de remplacement, ou peut-être que ce tuyau inhabituel a quelque chose à voir avec la guerre.


De 1945 à 1949 les codes dates Parker vont de 20 à 24 .De 1950 et jusqu'en 1957 ils figurent sous la forme d'un zéro en exposant souligné jusqu'à un 7 en exposant souligné.


Si quelqu'un pouvait fournir des informations sur les codes date après 1957 ce serait vivement apprécié.

Après 1957 les pipes Parker cessent de porter un numéro de brevet (patent number) et un code indiquant la date.


Sources

  • Une lettre attribuée à John Campbell, Alfred Dunhill Pipes Limited, envoyée à A.S.P. [1]
  • The Dunhill Briar Pipe, the Patent Years and After, par John C. Loring
  • Rare Smoke, Richard Carleton Hacker