Changes

Jump to navigation Jump to search
Created page with "Donc, et merci en partie aux avocats en brevet de Dunhill, l'un des plus célèbres logos de l'industrie de la pipe était né. Afin de clairement différencier ses pipes de c..."
Line 41: Line 41:  
Sasieni n'eut pas tant de chance aux USA, où, dès les années 20 il avait trouvé un public enthousiaste. Dans une première tentative pour se mettre en règle avec les lois américaines sur les brevets, Sasieni déplaça le point bleu sur le côté de la pipe. Ceci malheureusement ne suffit pas, et seules quelques Sasieni avec le point sur le côté furent fabriquées, ce qui en fait aujourd'hui des pièces de collection extrêmement rares.
 
Sasieni n'eut pas tant de chance aux USA, où, dès les années 20 il avait trouvé un public enthousiaste. Dans une première tentative pour se mettre en règle avec les lois américaines sur les brevets, Sasieni déplaça le point bleu sur le côté de la pipe. Ceci malheureusement ne suffit pas, et seules quelques Sasieni avec le point sur le côté furent fabriquées, ce qui en fait aujourd'hui des pièces de collection extrêmement rares.
   −
The distinctive logo was an immediate hit in the U. S., where it, along with the pipes’ exceptional smoking qualities, helped the pipe to sell in such quantities the factory had trouble keeping up with the demand. In fact, by the 1930’s over 90% of Sasieni’s production was going to American shores.
+
Donc, et merci en partie aux avocats en brevet de Dunhill, l'un des plus célèbres logos de l'industrie de la pipe était né. Afin de clairement différencier ses pipes de celles de chez Dunhill, et aussi distinguer les pipes du marché américain de toutes les autres (les pipes du marché américain avaient à l'origine trois mois de garantie, bien qu'au milieu des  années trente celle-ci fut étendue à un an), Sasieni mit quatre points bleus sur ses tuyaux de pipes, leur donnant une forme de losange allongé.
    
Ah, but we Americans are a restless lot. We just don’t know when to leave well enough alone. So enamored had the U. S. market become of the four blue dots, the importer wanted to make sure they could be seen by everyone standing on each side of the smoker. Therefore Sasieni, reluctantly by some accounts, agreed to put four more dots on the right side of the stem.
 
Ah, but we Americans are a restless lot. We just don’t know when to leave well enough alone. So enamored had the U. S. market become of the four blue dots, the importer wanted to make sure they could be seen by everyone standing on each side of the smoker. Therefore Sasieni, reluctantly by some accounts, agreed to put four more dots on the right side of the stem.

Navigation menu